feulenoir feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés appartenant à la accueil elevage forum livres contact furet putois visons autres mustélidés
Présentation du site feulenoir.com dédié aux furets, furetons, furet, albinos, visons américains, vison européen, vison d'Europe, vison d'Amérique Tout ce que vous voulez savoir sur le furet albinos Tout ce que vous voulez savoir sur le furet, furette et furetons Tout ce que vous voulez savoir sur les putois Tout ce que vous voulez savoir sur les visons européens américains vison d'amérique vison d'europe Tout ce que vous voulez savoir sur les hybrides furets visons putois puret futois Tout ce que vous voulez savoir sur les loutres Tout ce que vous voulez savoir sur les Mouffettes Bibliographie furet sur le net Liens Web
FEULENOIR :: Voir le sujet - [Furet] La litière
[Furet] La litière
MessagePosté le: 02 Sep 2008 13:19  Auteur:cesar (Administrateur)

La litière


Le furet a besoin d'une litière pour faire ses besoins, d'autant plus si il vit en appartement ou en maison. Le furet n'est pas aussi propre qu'un chat. Ce qui est sur c'est que si sa litière est sale, il préfèrera se soulager à côté. Trop propre, il pourrait décider d'y dormir … Dans ce dernier cas, pensez à déposer quelques excréments dans l'un des coins pour rappeler à l'animal que c'est là qu'il doit faire ses besoins et non sa sieste. Parfois le furet dort dans sa litière car il ne dispose pas de nid. Le fait de rajouter un nid (une simple boite en plastique avec du foin, de la paille... cf. Qu'utiliser pour le nid de sa furette) peut résoudre ce problème. Et n'oubliez pas, que le stress (arrivée d'un nouveau furet, changement du mode de vie, etc.) peut faire oublier toute bonne volonté aux furets ...

Le bac de litière

Le bac à litière pourra être celui d'un chat ou une simple auge de maçon. Il est nécessaire que l'un des côtés soit moins haut que les autres afin de faciliter l'entrée (chez les visons cela n'est pas nécessaire). En effet, le furet avance à reculons et fait traditionnellement ses besoins dans les coins. Je conseille de fixer la litière (il suffit de percer le bac à litière et de le fixer à la cage à l'aide de fils) si votre furet se met à jouer avec celle-ci. En effet, certains furets prennent un plaisir fou à retourner leur litière. Par expérience, les bacs en angle ne sont pas à conseiller. Ils sont trop petits pour le furet, même les grands modèles. Ils contraignent les furets à faire leur besoin à la califourchon sur le bord du bac.


On peut utiliser un bac de litière pour chat mais il est préférable que l'un des côtés soit moins haut pour permettre à l'animal de rentrer à reculons.


Citation:
Il est très facile de transformer un bac à litière ou une auge de maçon en bac spécial furet. Un cutter et une scie à métaux vous permettront de couper facilement le côté de l'auge. Pensez néanmoins à vous munir de gants afin de limiter le risque de blessures.



Les litières d'angles souvent présentées comme adaptées aux furets s'avèrent en réalité peu pratique.


Qu'utilisez pour la litière ?

Flèche Pour la litière en elle-même, celles à base d'argiles naturelles peuvent être utilisées, tant que les furets ne les mangent pas (risque d'occlusion), ce qui reste exceptionnel. Les moins chers ne sont pas les plus efficaces en terme d'odeur et d'absorption. Néanmoins comme le bac à litière doit être changé tous les jours, il n'y a pas forcément besoin d'investir dans des litières plus honéreuses.

Citation:
Attention parfois les grains d'argile viennent se "coller" à la vulve ou à l'anus. Mieux vaut ne pas essayer de tirer dessus pour les retirer. Il faudra au préalable veiller à bien les humidifier avec de l'eau (en bouteille ou du serum physiologique unidose).


Flèche Les litières sans odeurs présentent un avantage indéniable. Elle retarde l'apparition des odeurs.

Flèche Les litières parfumées libèrent un parfum agréable. Néanmoins si le furet vit en cage une bonne partie de la journée (ce qui est le cas le plus souvent), il risque d'en respirer les effluves pendant de longues heures. Or nul ne connait leurs effets dans ces conditions. D'autant plus que récemment (aout 2008) l'association UFC-Que Choisir a publié un article mettant en garde contre les désodorisants intérieurs, qui pour la plupart pollue l'air que l'on respire (Cf. article dans le journal gratuit 20 minutes).

Flèche Les litières sous la forme de cristaux ultra-absorbants sont plus efficaces pour retenir les odeurs des déjections mais attention à ce qu'ils ne soient pas ingérés (risques d'occlusions).

Flèche Eviter les copeaux de bois qui dégagent souvent de la poussière.

Flèche Les litières de maïs sont intéressantes car peu poussiéreuses et à priori peu allergisantes. Seulement, elles sont légères, volent partout, et coutent cher.

Flèche Le foin se dégrade rapidement sous l'acidité de l'urine.

Flèche Les litières végétales (sous forme de bâtonnets) semblent être intéressants si ce n'est leur cout prohibitif.

Flèche Les journaux, les "essuies tout" sont plus ou moins absorbants mais ne retiennent pas les odeurs. Ils devront être changé plusieurs fois par jour. Par contre, les journaux ont l'avantage d'être économique (vive la presse gratuite).

Quand changer la litière

Les consignes indiquées sur les sacs sont destinées aux chats. Le transit intestinal du furet est différent, il est plus rapide 3-4 heures versus 8-12 heures pour le chat (Cf. particularité du tube digestif du furet). De ce fait, il est préférable de changer l'intégralité de la litière le plus souvent possible (1 fois par jour). Naturellement, l'idéal est aussi de retirer les excréments solides plusieurs fois par jour.

Une odeur d'ammoniaque dans la litière

L'excès de protéines apporté par l'alimentation est éliminée par les reins sous la forme d'urée (les pertes digestives et respiratoires restent négligeables). Et ce, d'autant plus si le furet est nourri avec une alimentation dit "carnée" (Cf. avantage de l'alimentation carnée). L'urée éliminé est ensuite dégradé en ammoniac, qui dégage une odeur caractéristique.

L'ammoniac est un gaz irritant, qui s'avère toxique, voire mortel, à partir d'une certaine quantité. A doses faibles, il est détectable à l'odeur. A doses plus élevées, il devient irritant pour les muqueuses et les voies respiratoires. En forte quantité, il entraine de graves lésions des voies respiratoires. Néanmoins exposés régulièrement à l'ammoniaque, l'organisme développe une certaine tolérance. Il va de soi qu'il est hors de question de laisser empirer les choses avec vos furets et il faudra agir (changer les litières) bien avant que l'odeur du gaz se fassent sentir. Il faudra être vigilant en été car sous l'effet de la canicule, la dégradation de l'urée pourra être accélérée.
Revenir en haut




 
 Guide pratique de médecine du furet par Didier Boussarie

Livre le Vison d'Europe par Marie-des-Neiges de Bellefroid et René Rosoux

Livre sur la fouine de François Léger

Livre sur la loutre de René Rosoux, Jim Green, Christian
Albimielion, les furetons de César & Yéléna, élevage, furets, champagne, albinos
feulenoir.com site dédié à l'étude des mustélidés : les furets, les furets albinos, les putois et feulenoir le vison américain, furet, furet albinos, ferret, vison, vison americain, american mink, vison d'amerique

Page vue 7571 fois depuis le 12/09/2007 | Connecté(s) | Record de connecté(s) le

Page générée en 0.0194s